adopter

Un choix éclairé

Les parents biologiques qui frappent à notre porte nos partagent leur désarroi et leur impuissance. Nous leur offrons l’écoute et le soutien dont ils ont besoin pour, éventuellement, choisir “d’adopter” leur propre enfant. Moins seuls, ces parents sont mieux armés pour faire un choix éclairé. Souvent, le contact avec d’autres familles vivant sereinement une situation semblable à ces parents désemparés pourra suffire à leur donner confiance en leurs capacités. L’adoption demeure une solution lorsque les parents biologiques se sentent incapables d’assumer la déficience de leur enfant.

Les parents adoptifs ont un avantage sur les parents biologiques ébranlés sous le choc d’une telle naissance. Les parents adoptifs ont choisi de vivre avec un enfant handicapé et s’y sont préparés. Fruit d’un long processus de réflexion, leur décision a été mûrie parfois pendant plusieurs années.

Emmanuel ne privilégie pas nécessairement la famille biologique à la famille adoptive. Chaque situation est particulière. Ce qui est bon pour un enfant pourrait ne pas l’être pour l’autre. Le discernement est à effectuer en fonction de plusieurs variables. La décision appartient aux parents biologiques et ne doit pas être prise prématurément ou dans l’émotion. C’est dans le dialogue, la réflexion et l’accompagnement que se prend cette décision qui engage toute la vie.

L’adoption ouverte permet à la famille adoptive de prendre plus naturellement le relais de la famille biologique. Bien planifiée par tous les partenaires impliqués, l’adoption ouverte assure une continuité entre la grossesse, la naissance, les premiers jours de l’enfant et son intégration dans la nouvelle famille.

Voici quelques exemples d’enfants adoptés par le biais de notre association:

.: enfants trisomiques 21;

.: enfants nés de mères toxicomanes;

.: enfants nés de mères porteuses du VIH;

.: enfants avec une paralysie cérébrale;

.: enfants avec une surdité partielle ou totale;

.: enfants ayant divers syndromes tels que Prader-Willi, Cri du chat, Lowe, etc.

.: enfants avec un syndrome d’alcoolisme foetal;

.: enfants avec problèmes d’attachement;

.: et tout autre enfant dont le handicap résulte de l’incapacité du milieu de répondre à ses besoins.

16 thoughts on “adopter

  1. quand viendrez-vous dans l’Outaouais

    1. Bien que pour l’instant aucune rencontre ne soit prévu, dès que nous aurons quelques couples de la région intéressés nous pouvons facilement nous déplacer pour organiser une rencontre. Votre initiative à ce propos est bienvenue, si vous connaissez d’autres couples de votre coin! Vous pouvez me contacter par courriel pour plus d’informations: associationemmanuel@cgocable.

  2. je trouve votre organisme superbe moi et mon copain aimerais adopter un enfants nous avons aucun enfants mais ma question est ce que deux hommes peuve adopter un enfants par votre organisme ?

    1. Bonjour Monsieur, un couple homosexuel peut tout à fait adopter au Québec. Nous travaillons en collaboration avec les Centres Jeunesse de la province, et nous pourrons vous guider dans vos démarches. Je vous invite à communiquer avec nous par courriel ou téléphone: associationemmanuel@cgocable.ca

  3. Bonjour !!! Est ce que vous venez faire une conférence dans le bas du fleuve bientôt !!!

    1. Bonjour! Pour le moment nous n’avons pas de rencontre de prévue dans le Bas Du Fleuve, mais dès qu’un minimum de participants se manifesteront à nous, nous nous y rendrons avec plaisir! N’hésitez pas à communiquer avec nous d’ici là, pour poser vos questions: associationemmanuel@cgocable.ca

  4. Peut ton adopté si on est au Québec, Canada pi les coûts environ

    1. Notre organisme fait la promotion essentiellement d’adoption québécoise, en collaboration avec les services sociaux de la province. Pour les coûts, ils sont très peu élevés.

  5. Peut-on adopter un enfant de votre association si on vit en Alberta?

    1. Bonjour, nous ne pourrons pas vous aider malheureusement, il s’agit d’adoption internationale. Je vous souhaite bonne chance dans vos démarches!

  6. Bonjour j ai 39 ans et je pense à l’adoption car nous essyons depuis 3 ans d’avoir un enfant sans succès nous aimerions beaucoup au québec car à l’international il y a beaucoup de contraintes qui nous font reculer. J’aimerais avoir des informations un horloge biologique aui fait tic tac c est inexplicAble nous voulons donner de l’amour à un être qui sera le futur!

    1. Bonjour madame, si cela est possible, participer à une rencontre d’information est la première étape tout indiqué! La prochaine rencontre
      aura lieu à Montréal, le samedi 17 juin prochain. https://emmanuel.qc.ca/2017/05/08/rencontre-gestance-a-montreal-4/
      L’inscription est obligatoire. Si vous ne pouvez y être, n’hésitez pas à me contacter et je vous donnerai plus d’informations! au plaisir

  7. Bonjour madame , j’ai besoin de votre aide car j’ai adopté un enfant de 3 mois et maintenant mon enfant a 3ans et demi et je souhaite avoir des informations et de l’aide sur la meilleure facon de lui expliquer cela. Je cherche surtout a mieux comprendre comment je dois m y prendre : dois-je entamer la discussion ? Dois-je attendre qu’il pose lui des questions ?comment le lui dire?
    SVP orientez moi , j’ai peur de mal m y prendre .
    Merci par avance pour votre réponse et support .

    1. Il existe de nombreux ouvrages sur l’adoption, ou des articles sur le web parlant de cette réalité adoptive. Il peut toutefois s’avérer difficile de s’y retrouver et nous comprenons votre questionnement. Vous pouvez nous téléphoner afin de personnaliser l’échange si vous le souhaitez au numéro suivant: 819-857-4613.

  8. Bonjour faites vous des réunions d’informations en monteregie?
    (Nous sommes proche du croisement de la 20 et la 30)
    Sinon peut on venir à celle de Montréal?
    Merci

    1. Bonjour,
      De façon générale, nous tentons de regrouper à Montréal les gens en périphérie, rive-nord et rive-sud. Donc en effet, idéalement vous pourriez participer à une rencontre à Montréal! Une rencontre sera organisée en début d’été!

      D’ici là, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations: (819) 857-4613 ou encore cat.desrosiers@emmanuel.qc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *